2 heures de berceuses - Best lullabies for babies



Une berceuse très douce et qui apaisera les pleurs de votre bébé (Songs to put a baby to sleet, best lullabies). Avec cette berceuse d'une durée de 2 heures, plus aucun bébé ne résistera à l'endormissement. Cette berceuse est sans aucun doute ma préférée. A la suite de cette vidéo, une étude sur les répercussions positives de la musique sur votre bébé.



Le saviez-vous?

L’effet Mozart et les répercussions positives de la musique sur bébé


Apparue au début des années 90, la théorie de l’effet Mozart stipulant que l’écoute de musique classique améliore certaines formes de raisonnement logique est toujours très controversée. Les études analysant les effets musicaux sur le comportement humain se sont depuis multipliées, notamment à l’égard des bébés et des enfants. Elles font ressortir de manière catégorique que la musique aide les bébés à acquérir un sentiment de confiance et à appréhender au mieux les relations sociales. Chez les bébés, la musique facilite également la construction affective et cognitive.

berceuse bébé
Bébé au piano

Divergences de points de vue autour de l’effet Mozart


La musique rend-elle plus intelligent ?


Menée aux États-Unis au début des années 90, une étude poussée sur les effets de la musique et le raisonnement logique des personnes a abouti à la création de la théorie de l’effet Mozart.

Cette étude rendue publique en 1993 s’est déroulée à l’Université de Californie, à Irvine, et a été menée par Rauscher, Shaw et Ky. Ses conclusions montrent que des étudiants sont plus à même de résoudre des tâches d’intelligence spatiale après avoir écouté une sonate de Mozart ; cet effet Mozart disparaissant au bout d’une dizaine de minutes.

Pour parvenir à ce résultat, 36 étudiants au baccalauréat en psychologie ont été soumis à différents tests. Ils ont obtenu des résultats de 8 ou 9 points plus élevés lors de leur test de QI spatial après l’écoute, pendant 10 minutes, de la Sonate en ré majeur, K.448, de Mozart !

La théorie de l’effet Mozart a ensuite ouvert la brèche à de multiples expérimentations. L’une d’entre elles, toujours conduite par Rauscher, a montré que des leçons de musique données à l’attention de bébés augmentent leurs performances lors de la réalisation de certains exercices de raisonnement spatial.


Affabulation ou pas, l’effet Mozart a le mérite de stimuler la recherche !

Les pourfendeurs de l’effet Mozart circonscrivent l’expérience menée par Rauscher à la simple analyse de comportement. Ils lui reprochent de ne pas avoir poussé ses recherches du côté de l’expérimentation complémentaire du fonctionnement du cerveau.

Dès 1999, des chercheurs de l’Appalachian State University ont apporté de l’eau au moulin de la théorie du complot en reproduisant l’étude de Rauscher, mais sans succès... Les médias se sont immédiatement emparés de l’affaire, criant à la supercherie et décrédibilisant la théorie de l’effet Mozart !

C. F. Chabris a ensuite finalement réalisé une méta-analyse basée sur de multiples études à propos de l’effet Mozart, concluant que ce dernier est trop faible pour être valide.

Le Dr Rauscher a maintes fois exprimé son désarroi face à ces critiques négatives de l’effet Mozart. Aujourd’hui, si la question suscite toujours le débat et prête à controverse, le point positif de cette controverse est d’avoir provoqué le boom de la recherche qui s’en est suivi : les études des effets de la musique sur le fonctionnement humain, notamment sur le développement des bébés. Celles-ci n’ont jamais été aussi nombreuses depuis ces quinze dernières années.

Et puis la musique est avant tout une question de sensation propre à chacun ! Elle possède probablement des vertus que la science ne parviendra jamais à cerner complètement, effet Mozart ou pas !


Les effets positifs de la musique sur bébé


Les impacts sur la communication et le développement


Chez bébé, la musique contribue au développement pendant les trois premières années de sa vie. Elle aide à composer un environnement stimulant qui favorise son processus de cognition et diverses compétences.

Nombreux sont les chercheurs à penser que la musique permet d’établir une relation privilégiée entre les bébés et les adultes. Tel que nous vous l’expliquions dans un précédant article, le chant des mamans destiné aux bébés et aux enfants les apaise et renforce ce lien mutuel.

Enfin, la musique contribue également à développer l’imagination de bébé. Des tests d’imagerie ont établi que la zone du cortex responsable de l’écoute et du décryptage de musique est également responsable de l’imagination et la visualisation du son.
Les principaux bénéfices de la musique pour bébé

L’effet Mozart a donc ouvert la voie aux études portant sur les effets de la musique et ses bienfaits, principalement sur les enfants et les bébés. Écouter de la musique harmonieuse est bénéfique pour le cerveau des bébés, les répercussions étant visibles au niveau de leur épanouissement physiologique et psychologique.

Lister de manière exhaustive les travaux en la matière, même les plus récents, n’est pas l’objet de cet article. Citons quand-même les dernières grandes orientations mises en évidence par la recherche :

  • les bienfaits de la musicothérapie sur la santé et le sommeil de bébé ;
  • l’action positive du chant prénatal ;
  • le fait que l’écoute de musique, base d’acquisition de la langue, aide bébé à se concentrer, et à percevoir et comprendre plus facilement le langage ;
  • bébé possède une oreille très musicale et fait la différence entre une musique joyeuse et triste, entre une berceuse chantée par sa maman et un air entonné à son attention par une personne étrangère à son environnement ;
  • bébé est fan de musique douce pour nourrissons et de berceuses dès l’âge de deux mois ;
  • bébé préfère la musique consonante à la musique dissonante, les douces et mélodieuses harmonies aux sons agressifs ;
  • la musique agit sur le cerveau et « dopamine » bébé.

La recherche prouve de manière scientifique que la musique est un élément moteur dans le développement de bébé. Le baigner dans un environnement musical au cours des premiers mois et des premières années de vie engendre un effet nettement positif sur son développement affectif et cognitif. Effet Mozart ou pas, Dodopop est très fier de pouvoir participer à l’éveil de votre enfant !

Source de l'article : Dododop


Si vous avez apprécié cet article et cette berceuse pour bébé, merci de laisser un commentaire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...